• Cécile Klinguer

Qu'est-ce que la biodiversité et pourquoi faut-il s'en préoccuper ?


Par Cécile Klinguer

cklinguer@greenfish.eu

Ces dernières années, nous sommes devenus de plus en plus conscients des menaces qui pèsent sur la biodiversité. Les écosystèmes et les espèces disparaissent à un rythme jamais atteint dans notre histoire, et l'érosion de la biodiversité est désormais reconnue comme une autre grande menace pour l'humanité, avec le changement climatique.


« Détruire la biodiversité ? Ça suffit ! », a déclaré le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, en introduction de la COP26, qui s'est tenue à Glasgow en novembre 2021. « S’autodétruire à cause du carbone ? Ça suffit !Jeter la nature à l’égout ? Ça suffit !Brûler, forer et excaver toujours plus profond ? Ça suffit !Nous sommes en train de creuser notre propre tombe. », a-t-il ajouté devant les dirigeants mondiaux.


La biodiversité est menacée, c'est certain. Mais savez-vous vraiment ce qu'elle représente ? Ce qu'elle apporte à l'humanité ? Ce que son érosion signifie pour nos sociétés et pour nos activités économiques et industrielles ? Et, surtout, savez-vous ce que vous et votre entreprise pouvez faire pour la protéger ?




Qu'est-ce que la biodiversité ?


Bien que ce qu’il représente existe depuis toujours, le mot « biodiversité » est en fait assez récent. Il a été forgé en 1986 par la combinaison des mots « biologie » et « diversité ». Mais ce seul mot représente beaucoup de choses. La biodiversité comprend toutes les espèces - qu'il s'agisse de la faune, de la flore, des champignons, des bactéries ou d'autres êtres vivants moins connus comme les protistes ou les archées - ainsi que leur milieu de vie et toutes les interactions entre elles. Prenons l'exemple d'un champ non cultivé : sa biodiversité comprend bien sûr toutes les espèces végétales qui y poussent et toutes les espèces animales qui vivent dans ces plantes ou s'en nourrissent, mais aussi les bactéries du sol qui permettent la décomposition de la matière organique, la relation entre les insectes pollinisateurs et les fleurs, l'interaction entre les fourmis et les pucerons…


Les services rendus par la biodiversité


On pourrait croire que biodiversité et sociétés industrialisées sont incompatibles, et que la seconde ne peut se développer qu'au détriment de la première. C'est une idée fausse. Nos économies se sont développées grâce à la nature, et elles dépendent toujours des services essentiels fournis par la biodiversité.


Approvisionnement

Les ressources utilisées dans notre vie quotidienne et pour la plupart des activités industrielles proviennent principalement de la nature :

nourriture, eau, bois, etc.


Régulation

Les écosystèmes protègent l'humanité des catastrophes naturelles (par exemple, les mangroves qui protègent les rivages de l'érosion), ils régulent les agents pathogènes, etc.


Services de support

Les services de support incluent la formation des sols ou la diversité génétique qui permet à l'homme de diversifier ses possibilités d'agriculture et d'élevage.


Biomimétisme

La nature est notre première et principale source d'inspiration. Le biomimétisme est essentiel pour les secteurs de l'ingénierie, de la pharmacie ou des cosmétiques par exemple.


Services culturels

L'économie du tourisme, ainsi que les bénéfices sociaux liés aux écosystèmes préservés (sur le bien-être, l'art, etc.) est également une contribution non négligeable de la biodiversité.



Il convient de souligner un point crucial : la biodiversité est un équilibre, dans lequel tous les éléments sont interdépendants. La variété des espèces que l'on trouve sur Terre et les nombreuses interconnexions qu'elles entretiennent entre elles sont le résultat de millions d'années d'évolution commune. Et cette évolution se poursuit encore !


La biodiversité s'adapte, et s'est toujours adaptée, aux changements de climat et d'environnement. Alors pourquoi se préoccuper des changements auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui ? En raison de la rapidité avec laquelle ils se produisent.

L'état de la biodiversité actuelle


La biodiversité que nous connaissons aujourd'hui résulte de près de 4 milliards d'années d'évolution, depuis l'apparition des premiers êtres unicellulaires dans les océans primaires. Depuis l'apparition de l'homme il y a environ 4 millions d'années, certaines espèces se sont développées, ont prospéré et ont disparu - nous ne voyons plus de tigres à dents de sabre de nos jours... Pendant toute cette période, la biodiversité a évolué, mais à un rythme très lent. Et c'est là le problème central avec la situation actuelle : sans compter les espèces chassées jusqu'à leur extinction, le climat et l'environnement changent si vite que les espèces restantes ne peuvent pas s'adapter assez rapidement.

Figure 1 : Évolution de la température à la surface de la Terre au cours des deux derniers millénaires. Les températures ont été directement mesurées après 1880. Les données antérieures à 1880 ont été déduites par l'étude des anneaux de croissance des arbres, des coraux et des carottes de glace. Ce graphique montre à quelle vitesse les conditions ont changé depuis la fin des années 70, rendant extrêmement complexe l'adaptation des espèces vivantes à leurs nouveaux environnements.

Le taux de disparition des espèces est aujourd’hui 100 à 1000 fois supérieur à sa valeur « normale », et il continue d'augmenter. En conséquence, la biodiversité s’appauvrit et s’uniformise :

  • Elle s’appauvrit, car les espèces disparaissent à grande vitesse : les scientifiques affirment même que nous sommes entrés dans une nouvelle extinction de masse, comme celle qui a vu la fin des dinosaures, bien qu'elle soit aujourd’hui incroyablement plus rapide (à titre de comparaison, la disparition des dinosaures a pris environ 32 000 ans, ce qui est déjà très rapide en termes de temps géologique).

  • Elle s’uniformise, car les espèces qui survivent sont souvent des « généralistes », capables de vivre dans des environnements variés (comme les rats ou les pigeons par exemple, qui ont un régime alimentaire diversifié et prospèrent dans les environnements urbanisés), par opposition aux espèces spécialisées, qui ne vivent que dans des conditions environnementales très spécifiques, et sont donc très sensibles à de petits changements de ces conditions (comme les koalas qui dépendent entièrement de leur régime alimentaire à base d'eucalyptus).

L'impact des activités humaines sur la biodiversité


Les activités humaines modernes ont des effets dévastateurs sur la biodiversité. Les principales menaces sur la nature sont, par ordre d'importance :


  • La dégradation ou destruction des habitats

... remplacés principalement par des monocultures, des pâturages ou des industries. Les espèces qui vivaient dans ces habitats disparaissent ou migrent, ce qui entraîne une surpopulation d'autres environnements et engendre une forte pression pour les espèces locales.


  • La surexploitation des ressources

... entraînant une rupture de l'équilibre sur lequel repose la biodiversité. La surpêche du hareng, par exemple, menace non seulement l'espèce elle-même, mais aussi tous les poissons, oiseaux et mammifères aquatiques qui dépendent des grands bancs de harengs pour se nourrir. Une baisse de la disponibilité du hareng entraîne un déclin de toutes les espèces dans la chaîne alimentaire.


  • Le changement climatique

Les changements de température, en particulier, constituent une menace majeure pour la biodiversité. Les environnements secs deviennent encore plus secs, rendant impossible la survie des êtres vivants. Par ailleurs, la température a un impact considérable sur de nombreux aspects de la biodiversité : elle détermine par exemple les cycles d'accouplement de certains oiseaux ou même le sexe des nouveau-nés de certains reptiles avant leur éclosion !


  • La pollution

... résultant des activités humaines empoisonne le sol, l'air et l'eau. Elle affecte parfois des environnements situés à des centaines de kilomètres de la source primaire de pollution ;c’est le cas par exemple du « septième continent », un gigantesque amas de plastique qui flotte dans nos océans (le plus grand s'étend sur 3,4millions de kilomètres carrés, soit 6 fois la superficie de la France)


  • L’introduction d'espèces exotiques envahissantes

... directement par l'homme ou par migration depuis leur environnement initial. Ces espèces perturbent l'équilibre des écosystèmes vers lesquels elles migrent, engendrant une pression pour les autres espèces qui risquent alors l’extinction. À titre d'exemple, la Pueraria montana est une vigne grimpante originaire du Japon qui a colonisé une partie des États-Unis et a provoqué la mort de nombreuses plantes indigènes en les privant de lumière.


Les effets de l'érosion de la biodiversité sur les sociétés humaines et l'économie


La biodiversité fournit des services invisibles mais essentiels pour l'humanité ; son érosion et son uniformisation ont déjà d'énormes répercussions sur notre vie quotidienne.


En matière de santé par exemple, on sait que la pollution de l'air créée par nos industries et nos voitures est responsable de maladies cardiaques et pulmonaires et de près de 4,2 millions de décès prématurés chaque année. Pourtant, la biodiversité et notamment les plantes peuvent contribuer à améliorer la qualité de l'air en absorbant les polluants ou en les dispersant. L’érosion de la nature, notamment en milieu urbain, multiplie les risques pour les habitants de développer des maladies liées à la pollution.


Mais l'aspect protecteur de la biodiversité est surtout mis en évidence lorsqu'on considère les événements climatiques extrêmes tels que les sécheresses, les inondations, les tempêtes, les avalanches... Certains écosystèmes constituent des barrières contre ces catastrophes : les zones humides et les plaines inondables empêchent les inondations, les récifs coralliens et les mangroves protègent les côtes des tempêtes et des vagues... Sans ces écosystèmes tampons, les catastrophes naturelles risquent d’être encore plus extrêmes et de se produire plus fréquemment.


L’augmentation de la fréquence de ces événements dramatiques va très probablement accroître la pauvreté et les inégalités, car les mesures de protection artificielles (remplaçant les écosystèmes détruits, comme les digues par exemple) seront coûteuses et ne seront pas forcément à la portée de tous les pays. Il semble également tout à fait irrationnel de parier sur des technologies futures pour remplacer ce que la nature nous a toujours fourni. Le coût de ces « réparations » a été quantifié en 2006 par l'économiste Nicholas Stern, dans un rapport publié pour le gouvernement britannique. Selon ce rapport, environ 12 000 milliards d'euros (soit environ 15 % du PIB mondial actuel) devront être investis en 2050 pour « réparer » ce que la biodiversité fournit aujourd'hui gratuitement.

En tant qu'entreprise, que pouvez-vous faire ?


Il est indispensable de sensibiliser le grand public sur l'état de la biodiversité. Les espèces disparaissent à un rythme effréné et la perte irrémédiable qu'elles représentent aura un impact important sur notre santé, nos sociétés et nos modes de vie. Aujourd'hui, les efforts des entreprises se concentrent principalement sur les émissions de gaz à effet de serre, car cet indicateur est plus facile à évaluer et à contrôler que la biodiversité. Il est bien sûr nécessaire de poursuivre l'effort sur cet aspect de la crise climatique. Cependant, la biodiversité n'est pas moins importante, et elle est pourtant bien moins prise en compte.


Les entreprises peuvent prendre part à la protection de la nature :

  • en mesurant leur impact sur la biodiversité, par exemple avec le Global Biodiversity Score développé par CDC Biodiversité ;

  • en évitant, réduisant ou compensant leurs impacts, et notamment l'artificialisation des sols dontils sont responsables ;

  • en sensibilisant leurs parties prenantes, employés, clients, fournisseurs, etc.

Pour plus d’informations sur les actions que vous pouvez mettre en place ou sur la façon dont Greenfish peut vous accompagner vers plus de durabilité, n’hésitez pas à contacter Cécile Klinguer (cklinguer@greenfish.eu).



14 views0 comments

Recent Posts

See All